L'HÉPATITE VIRALE C

 

C'est une maladie provoquée par un virus de la famille des flavivirus : le virus de l'hépatite C (VHC). Il existe plusieurs sous-types de virus C (génotypes).

L'hépatite C est beaucoup plus fréquente que ce que l'on pensait : en 2001, on estime que 600000 personnes étaient infectées en France et 1 personne infectée sur 3 l'ignore. En 2000, sur 230000 tests pratiqués, 21000 étaient positifs.

Le VHC peut se transmettre de plusieurs manières :

Les personnes infectées par le VIH sont très souvent infectées également par le virus de l'hépatite C, et l'infection par le VHC est aggravée par l'infection par le VIH (voir Coinfection VIH et VHC).

Un dépistage systématique des hépatites B et C par sérologie (prise de sang) doit être pratiqué chez toute personne infectée par le VIH.

 

Comment faire le diagnostic ?

L'incubation est de 4 à 6 semaines. L'hépatite C ne provoque pas de symptômes dans la grande majorité des cas.

La sérologie (prise de sang et test ELISA) permet de découvrir les anticorps anti-VHC. Ils apparaissent 3 à 6 mois après la contamination.

Si le test ELISA est positif, la recherche de l'ARN du virus C dans le sang est réalisée pour confirmer l'infection.

 

Qui doit réaliser un dépistage du VHC ?

 

Quelle est l'évolution de l'hépatite C ?

L'hépatite C guérit dans 15 % des cas.

Dans 85 % des cas elle devient chronique, c'est-à-dire qu'elle ne guérit pas complètement et peut entraîner des complications.

Elle peut évoluer, souvent après plusieurs dizaines d'années, vers une cirrhose (14 % des cas), puis vers un cancer du foie (1 à 4 % des cas de cirrhose).

 

Quel est le traitement ?

Traitement curatif

Un traitement par peg-interféron alpha (ViraferonPeg ®) et ribavirine (Rebetol ®) peut être proposé pour soigner l'hépatite C chronique. Son efficacité varie selon le virus C en cause (génotype) et selon le stade de l'infection déterminé par la biopsie hépatique.

Il peut être difficile de l'associer avec un traitement antirétroviral contre le VIH.

Traitement préventif

Il n'existe pas de vaccin contre le virus de l'hépatite C. Les méthodes de prévention sont les mêmes que pour le VIH :

Retour à la page précédemment visitée
Retour à la page d'accueil