L'HÉPATITE VIRALE B


 

L'hépatite B est due à un virus de la famille des Hepadnavirus. C'est une maladie qui peut être empêchée par la vaccination.

Elle se transmet par voie sexuelle, par le sang mais aussi par la salive.

La transmission de la mère à l'enfant est possible pendant la grossesse, l'accouchement ou l'allaitement.

 

Quels sont les signes de la maladie ?

L'hépatite B peut provoquer un très grand nombre de symptômes différents.

La plupart du temps, elle produit un ictère (jaunisse), une fatigue importante, des nausées, des vomissements, un amaigrissement.

Dans la majorité des cas, elle guérit seule en quelques semaines.

Parfois l'hépatite B devient chronique. Elle peut ensuite guérir ou entraîner des complications (cirrhose voire cancer du foie).

Le diagnostic est confirmé par la sérologie (prise de sang). On dose divers anticorps (anti-HBs, anti-HBe et anti-HBc) et antigènes (HBs, HBe).

 

Quels sont les traitements de la maladie ?

Traitement curatif

* Dans les hépatites B aiguës communes, aucun traitement n'est efficace. La guérison survient sans aide médicamenteuse.

* Un traitement par lamivudine (Zéffix ®) est proposé dans les hépatites B chroniques. Il n'est pas toujours efficace.

Traitement préventif

* La vaccination contre l'hépatite B est très bien supportée. Ce vaccin est obligatoire pour tous les professionnels de santé et fortement conseillé à tous les sujets exposés : toxicomanes, homosexuels, etc.

* Le dépistage de l'hépatite B est obligatoire chez les donneurs de sang et lors des dons d'organes.

* Le port du préservatif est fortement conseillé pendant une hépatite B aiguë.

Retour à la page précédemment visitée
Retour à la page d'accueil